Grâce à vous.

Basic Needs Federation CJANotre allocation aux Fédérations juives du Canada – Appel unifié pour Israël (FJC-UIA), l’agence nationale pour la communauté juive canadienne, nous aide à réaliser notre mandat national dans deux secteurs :

Responsabilité nationale : conjointement avec les fédérations d’autres grandes villes, nous protégeons la vitalité de la vie juive au sein des petites communautés du pays.

Représentation: nous fournissons un appui crucial au Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA), l’organe de représentation des fédérations canadiennes, afin qu’il défende les intérêts politiques publics de la communauté juive organisée du Canada, qu’il combatte toutes les formes d’antisémitisme, qu’il appuie Israël et qu’il mette compétences et ressources à la disposition de nos partenaires faisant face à des problèmes locaux.

 

Représentation locale

Basic Needs Federation CJAÀ l’échelon local, CIJA-Québec continue d’offrir des services et des programmes de représentation stratégique. Pour y parvenir, il fait valoir les intérêts de la communauté juive canadienne aux représentants gouvernementaux, aux universités, aux médias, à la société civile de même qu’aux communautés de différentes fois et ethnicités.

L’année dernière, nos efforts de représentation ont inclus, entre autres : du soutien sur le campus à des étudiants de 25 universités et CÉGEPS de 9 provinces; 6 répliques réussies à la campagne de Boycott, désinvestissement et sanctions ayant eu lieu dans des universités et des CÉGEPS; 2 467 mentions dans les médias; la participation de 229 Canadiens influents à des missions en Isra ël; la formation au Canada de 2 500 militants juifs et pro-Israël et la distribution de 20 000 produits pro-Isra ël dans les universités canadiennes.

 

Action sociale

Basic Needs Federation CJALa Fédération CJA joue un rôle de chef de file au sein d’une coalition d’organisations communautaires juives, dont le but est de faire adopter des politiques publiques en matière de justice sociale, de lutte à la pauvreté, de droit au logement et d’accès aux services de santé, entre autres. Nous luttons pour que la justice sociale soit à la portée de tous les Québécois. Nous soutenons des organisations qui fournissent une assistance concrète aux personnes vulnérables et démunies.

 

BDS et vie sur les campus


L’enjeu

Un trop grand nombre d’universités et de CÉGEPS en Amérique du Nord, l’Université McGill y compris, ont dû faire face à une campagne accrue du mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël. Représentant une forme de discrimination basée sur l’origine nationale, cette campagne est de l’antisémitisme déguisé. Nous ne pouvons donc pas nous permettre de relâcher la garde quand des étudiants de notre communauté sont exclus d’une participation pleine et entière à la vie de leur université ou de leur CEGEP en raison de leur position en faveur d’Israël et (ou) de leur identité juive.


Ce que nous faisons

Lorsque des militants anti-Israël ont tout fait pour que soient expulsés du conseil d’administration de l’AÉUM (Association des étudiants de l’Université McGill) trois de leurs homologues juifs pro-Israël, les jeunes adultes professionnels de la Fédération CJA chez GenMTL, au Hillel et à CIJA - Québec (notre organisme de défense des droits) ont fourni un soutien essentiel aux étudiants. CIJA-Québec a immédiatement rendu compte de la situation à la direction de l’Université, qui s’est rapidement prononcée contre ces gestes discriminatoires.


L’impact positif

Les étudiants opposés au militantisme anti-Israël ont été réintégrés au conseil d’administration, et une enquête a été effectuée par l’Université. En outre, l’Université a mis en place un service de soutien et un groupe de travail afin d’assurer un environnement favorisant l’intégration de tous les étudiants. Grâce à l’appui de la communauté, les jeunes leaders juifs ont pu continuer d’infliger de cuisantes défaites à la campagne de Boycott, désinvestissement et sanctions dans les universités et les CÉGEPS.

 

BDS & Campus Life


L’enjeu

Un trop grand nombre d’universités et de CÉGEPS en Amérique du Nord, l’Université McGill y compris, ont dû faire face à une campagne accrue du mouvement Boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) contre Israël. Représentant une forme de discrimination basée sur l’origine nationale, cette campagne est de l’antisémitisme déguisé. Nous ne pouvons donc pas nous permettre de relâcher la garde quand des étudiants de notre communauté sont exclus d’une participation pleine et entière à la vie de leur université ou de leur CEGEP en raison de leur position en faveur d’Israël et (ou) de leur identité juive.


Ce que nous faisons

Lorsque des militants anti-Israël ont tout fait pour que soient expulsés du conseil d’administration de l’AÉUM (Association des étudiants de l’Université McGill) trois de leurs homologues juifs pro-Israël, les jeunes adultes professionnels de la Fédération CJA chez GenMTL, au Hillel et à CIJA - Québec (notre organisme de défense des droits) ont fourni un soutien essentiel aux étudiants. CIJA-Québec a immédiatement rendu compte de la situation à la direction de l’Université, qui s’est rapidement prononcée contre ces gestes discriminatoires.


L’impact positif

Les étudiants opposés au militantisme anti-Israël ont été réintégrés au conseil d’administration, et une enquête a été effectuée par l’Université. En outre, l’Université a mis en place un service de soutien et un groupe de travail afin d’assurer un environnement favorisant l’intégration de tous les étudiants. Grâce à l’appui de la communauté, les jeunes leaders juifs ont pu continuer d’infliger de cuisantes défaites à la campagne de Boycott, désinvestissement et sanctions dans les universités et les CÉGEPS.

 

 

DLMMJVS
  
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
  
Haut de page