PRIX BRENDA ET SAMUEL GEWURZ POUR L’EXCELLENCE EN ÉDUCATION JUIVE

Jeff BicherJeff Bicher

Passionné d’éducation et de défense des droits grâce au Camp Massad, Jeff Bicher a été directeur du développement du leadership national des Fédérations juives du Canada et directeur général d’Hillel Montréal. En 2015, il reprend la direction du Camp après dix saisons d’interruption, enchanté d’y passer un 26e été. À la tête de JAB Strategies, M. Bicher aide des intervenants communautaires à élargir leurs horizons : il anime le cours pour la défense des intérêts d’Israël et les shabbatonim de l’école secondaire Herzliah, ainsi que des séances sur la défense des intérêts d’Israël à l’école secondaire Bialik. Il a également conseillé GenMTL en matière de stratégie, de défense des droits et d’apprentissage par l’expérience. M. Bicher était membre du Leadership professionnel de l’Institut d’éducation juive informelle de l’Université Brandeis et membre du campus iEngage du Shalom Hartman Institute. Il a par ailleurs obtenu un diplôme de formateur à M², institut d’éducation juive par l’expérience. Il exerce de nombreuses fonctions bénévoles : il est actuellement président du conseil de l’École de formation hébraïque et membre du conseil d’administration de la Congrégation Beth Tikvah ASNH et de l’Université Concordia. Son dévouement envers la communauté n’a d’égal que son amour pour sa famille.

« Je m’épanouis en provoquant l’étincelle qui suscitera le changement dans un esprit ou au sein d’un groupe ou d’une communauté, puis j’encadre les apprenants tout au long de leur cheminement. »

 

Maharat Rachel Kohl FinegoldMaharat Rachel Kohl Finegold

Maharat Rachel Kohl Finegold est directrice, éducation et enrichissement spirituel à la Congrégation Shaar Hashomayim depuis 2013, année où elle est devenue la première femme orthodoxe à intégrer le clergé dans une synagogue canadienne. Comme éducatrice, elle aide ses élèves et ses fidèles à mieux s’approprier les textes et rituels juifs, et à approfondir leur lien au judaïsme. Elle a joué un rôle majeur dans de nombreuses initiatives novatrices de la synagogue visant à attirer les jeunes familles. Elle touche des Juifs de tous âges dans ses sermons de chabbat et de fête, et ses célébrations des grands événements de la vie. En plus d’avoir mis sur pied des activités stimulantes pour les adolescents, elle a prévu du nouveau pour les jeunes professionnels. Enfin, elle inspire ses élèves les plus âgés chaque semaine dans son atelier From Aging to Sage-ing: Jewish Wisdom in Growing Older. De 2015 à 2017, elle a pris part au Clergy Leadership Incubator avec vingt autres rabbins de toutes obédiences. Fervente militante en faveur de l’éducation juive et de l’engagement communautaire, elle siège au CBEJ et au conseil consultatif de la Yeshivat Chovevei Torah. Elle enseigne fréquemment à la JOFA (Jewish Orthodox Feminist Alliance) et siège au comité de rédaction de son journal.

« La sagesse juive a le pouvoir de rehausser l’expérience humaine à chaque étape de la vie. »

 

Anat ToledanoAnat Toledano

Native d’Israël, Anat Toledano avait neuf ans lorsque sa famille s’est installée à Montréal. Elle a étudié à l’École Maïmonide et parle couramment l’hébreu, le français et l’anglais. Elle a ensuite obtenu un BA et une maîtrise en études juives à l’Université Concordia, puis un BA en éducation juive et un certificat de deuxième cycle en leadership de l’éducation à l’Université McGill. Elle est au service de JPPS-Bialik depuis 18 ans, et elle assume diverses tâches au sein des programmes d’études juives, d’études françaises et d’art dramatique. Depuis tout récemment, elle occupe la fonction de coordonnatrice des études juives de la maternelle à la cinquième secondaire. Son rôle consiste à encadrer le programme d’études juives et à s’occuper des activités axées sur la vie juive. L’influence qu’elle a à l’école est notable : elle a créé des initiatives en études juives et israéliennes de même que des programmes d’apprentissage par l’expérience aux niveaux primaire et secondaire. Mme Toledano est l’épouse de Michel. Le couple a cinq enfants : Daniel, Aaron, Natanel, Gaby et Shira.

« Pour Mme Toledano, le travail qu’elle accomplit à l’école est une occasion de transmettre son amour d’Israël et sa passion pour la vie juive. »

 

 

 
Haut de page