PHILANTHROPIE DES FEMMES PROJECT HÉRITAGE
Retour
Patricia Lallouz Malka

Présidente de la Campagne Sépharade des Femmes, 2002-2003

Comme plusieurs avant moi, je suis l’enfant d’immigrants qui cherchaient un pays qui offrait diverses possibilités et qui assuraient prospérité et sécurité pour eux-mêmes et leurs enfants. Abandonner famille, amis, traditions et culture est une décision difficile et courageuse. À notre arrivée, nous avons été accueillis par une communauté aidante connue sous le nom de Société d’assistance aux immigrants juifs (JIAS)*.

Lorsque l’on m’a invitée à m’impliquer dans la Fédération CJA, je me suis rappelé les paroles que mon père disait quand j’étais enfant : « Lorsque quelqu’un a la chance d’améliorer la vie des autres, sa responsabilité est d’accepter cette tâche avec honneur. » À titre de présidente de la division séfarade, j’ai renoué avec ma communauté et constaté le travail extraordinaire que les bénévoles et le personnel accomplissent chaque jour avec un cœur ouvert et généreux.

Je garde des souvenirs impérissables de mon travail à la Fédération CJA et aucun en particulier, car ce que je retiens, ce sont les enseignements que j’en ai tirés. Donner aux autres à un effet boomerang : vous en retirez davantage que ce que vous donnez. Les souvenirs sont profondément ancrés en moi et sont définis de bien des façons; des images dont nous avons été témoins, des émotions ressenties et des mots entendus de personnes incroyables. La perception d’un événement est propre à chacun; cependant, nous pouvons dire qu’il ne nous laisse pas indifférents. Ce que nous retenons des témoignages déchirants, des conférenciers inspirants, de l’aide à quelqu’un en crise ou des difficultés ou des besoins de personnes en détresse dans notre communauté, est à la fois émouvant et enrichissant.

Mon conseil aux femmes qui veulent s’engager dans des activités philanthropiques, c’est qu’elles soient intègres envers elles-mêmes. Si vous souhaitez du changement, armez-vous de patience et travaillez d’arrache-pied. La perception que nous avons de nous est souvent le reflet de la façon dont les autres nous perçoivent. Mes parents proviennent de pays, de religions et de cultures différents. Je suis fière de mon héritage diversifié, et j’en ai toujours vu les effets positifs sur ma vie. Célébrons la diversité au sein de notre communauté et faisons preuve de précaution lorsque les gens tentent de nous fusionner pour ne former qu’une entité. Nous sommes une communauté aux opinions diverses qui devraient toutes être respectées. Montrons à tous notre caractère inclusif et notre générosité.

*JIAS fait maintenant partie de l’Agence Ometz.

Haut de page