PHILANTHROPIE DES FEMMES PROJECT HÉRITAGE
Retour
Diane Sasson

Président de la Fédération des Femmes, 1992-1994

Lorsque je me suis jointe à la division des femmes, j’étais une jeune mère profitant d’une vie enviable. Je souhaitais faire partie de ma communauté et m’engager de façon significative. À la Fedération CJA, nous avons mis sur pied divers projets axés sur l’éducation des femmes et les enjeux auxquels elles sont confrontées. La partie la plus inspirante, qui de surcroît sous-tendait toutes nos initiatives, était la tradition de la division des femmes consistant à travailler de concert avec les conseillers et les chercheurs en résidence, ce qui nous permettait de nous en remettre à la sagesse de femmes incroyablement accomplies pour nous orienter et apprendre de nouvelles choses, et ce, grâce à un processus qui était profondément ancré dans la pensée juive.

Dans le cadre de l’un de nos projets, nous nous sommes associées à l’Auberge Shalom pour femmes à l’occasion d’une journée de sensibilisation à la violence conjugale à laquelle toute la communauté était invitée à participer. En plus de m’avoir convaincue de m’engager auprès de l’Auberge Shalom, ce projet m’a amené à occuper les fonctions de directrice générale de l’organisme de 1995 à 2016.

Le fait de faire partie d’une communauté nous procure un nombre illimité d’occasions de transmettre nos valeurs juives de partage, d’enseignement et de construction de l’avenir à la prochaine génération. Il s’agit du plus beau cadeau que j’ai reçu de la division des femmes. Je lui en serai éternellement reconnaissante.

Haut de page