PHILANTHROPIE DES FEMMES PROJECT HÉRITAGE
Retour
Joelle Khalfa

Présidente de la Campagne Sépharade des Femmes, 1992-1993

1. Comment vous êtes-vous engagée dans la Fédération CJA – et pourquoi?

J’ai toujours été convaincue que la communauté juive a besoin d’un organisme fort, organisé, regroupant toutes les tendances et tous les Juifs, peu importe leur pays d’origine, pour la représenter, la défendre.
Pour avoir une communauté forte, nous avons besoin d’un organisme représentatif et fort. La Fédération CJA représente cela à mes yeux.

2. Aujourd'hui quel est le plus beau souvenir que vous gardez de l’époque où vous collaboriez avec la Fédération CJA?

La mission en Israël à laquelle j’ai participé cette année-là. Ce fut merveilleux, stimulant, éducatif et enrichissant.

3. Vous souvenez-vous d’un moment ou d’un événement en particulier qui vous a profondément marquée?

Le discours et le montage multimédia que j’ai préparés pour mon discours de lancement de la Campagne s’appuyaient sur des faits réels : intégration de nouveaux immigrants juifs, des enfants perturbés lors de leur arrivée au Québec, des familles ruinées qui cherchaient des ressources pour s’en sortir, des familles avec des enfants handicapés, de jeunes délinquants juifs, etc. À la fin de ma présentation, toutes les personnes dans la salle, les larmes aux yeux, ont manifesté leur intention de s’engager dans la Fédération CJA afin d’amasser des fonds et d’aider…

4. Quel conseil donneriez-vous à une jeune femme souhaitant suivre vos traces dans le domaine de la philanthropie?

Se lancer sans hésiter. Il est facile de donner de son temps, de son argent. Ce qui est merveilleux, c’est de recevoir des sourires, de voir que l’on peut participer au changement, à l’amélioration de la vie de personnes et d’enfants. Notre apport est capital pour assurer la santé et la force de notre communauté et pour soutenir ses membres.

5. Quel héritage désirez-vous transmettre?

Longue vie à notre communauté en tant que communauté forte.

Haut de page