PHILANTHROPIE DES FEMMES PROJECT HÉRITAGE
Retour
Margot Spiegelman

Présidente de la Campagne Sépharade des Femmes, 1996-1997

1) Comment vous êtes-vous engagée dans la Fédération CJA – et pourquoi?

En 1983, j’ai été approchée par la présidente de la Campagne sépharade, Fabienne Morelli. Elle m’a demandé de faire partie de l’équipe de sollicitation de Ville Saint-Laurent. On m’a remis des cartes. J’ai appelé des gens et ils ont accepté de faire un don à la campagne de l’Appel juif unifié. J’ai ensuite été chercher leur don en personne. Quand je les remerciais chaleureusement de leur contribution, certains me disaient : « Votre mitzvah est plus grande que la nôtre! » J’ai accepté la proposition de Mme Morelli parce que j’étais honorée qu’on m’associe à cette collecte de fonds. Je continue depuis à faire partie de la Campagne annuelle avec fierté et plaisir.

2) Aujourd'hui, quel est le plus beau souvenir que vous gardez de l’époque où vous collaboriez avec la Fédération CJA?

J’ai beaucoup d’excellents souvenirs de toutes les Campagnes auxquelles j’ai pris part depuis 1983. Bien sûr, celle de 1996, avec mon coprésident Sylvain Abitbol ainsi que le Rabbin Sydney Shoham z”l et Ety Bienstrock, m’a permis, gr[ace aux nombreux événements auxquels j’ai participé, de rencontrer une foule d’hommes et de femmes engagés au sein de la Fédération.

3) Vous souvenez-vous d’un moment ou d’un événement en particulier qui vous a profondément marquée?

Les personnalités invitées lors des événements spéciaux ont toujours été d’un grand intérêt. Je n’en ai manqué aucun. Je me souviens avec beaucoup d’émotion de la présence parmi nous du regretté Elie Wiesel z”l et de son allocution.

4) Quel conseil donneriez-vous à une jeune femme souhaitant suivre vos traces dans le domaine de la philanthropie?

Je recommanderais à toutes ces femmes qui ont à cœur de servir leur communauté de poursuivre leur engagement au-delà de la seule présidence d’une campagne de l’Appel juif unifié. Il y a tant d’organismes au sein de notre Fédération à qui elles peuvent offrir leur dynamisme, leurs idées et leur temps. Pour ma part, j’ai eu le plaisir de siéger au comité des allocations, au conseil d’administration des Jewish Family Services (pendant 12 ans) et de diriger le Cash Realization Program.

5) Quel héritage désirez-vous transmettre?

Ce que je souhaite léguer à ceux et celles qui font partie de cette remarquable communauté, qui se distingue par sa vitalité, sa solidarité et le grand nombre de besoins auxquels elle répond, c’est le message suivant : la Fédération CJA est notre fierté commune. Elle doit perdurer pour toutes les générations à venir. Continuez à maintenir ce flambeau scintillant en devenant un membre actif de notre communauté!

Haut de page