PHILANTHROPIE DES FEMMES PROJECT HÉRITAGE
Retour
Maryse Ohayon

Présidente de la Campagne Sépharade des Femmes, 1990-1991 

1) Comment vous êtes-vous engagée dans la Fédération CJA – et pourquoi?

Je me suis engagée dans la Fédération CJA par l'intermédiaire de la campagne de l'Appel Juif Unifié - section Sepharade. J'avais été recrutée pour faire quelques cartes et l'année suivante, on me proposait la présidence de la section féminine, que j'ai acceptée. Au cours de cette année-là, j'ai fait un merveilleux voyage en Israël dans le cadre de l'Opération Salomon, qui soulignait l'arrivée d'Éthiopiens en Terre sainte.

J'ai donc participé à deux Campagnes en même temps.

2) Aujourd'hui, quel est le plus beau souvenir que vous gardez de l’époque où vous collaboriez avec la Fédération CJA?

L’un de mes meilleurs souvenirs est, justement, l'arrivée de ces premiers Éthiopiens, habillés pour la plupart en blanc, pieds nus, et qui, à leur descente de l'avion, se sont agenouillés pour embrasser le sol israélien qu'ils foulaient pour la première fois.

3) Vous souvenez-vous d’un moment ou d’un événement en particulier qui vous a profondément marquée?

L'autre très beau souvenir que je garde est le dévoilement des chiffres de la Campagne, qui avaient très largement atteint ses objectifs.

4) Quel conseil donneriez-vous à une jeune femme souhaitant suivre vos traces dans le domaine de la philanthropie?

Faire du bénévolat, de la philanthropie, est un don de soi, un don de temps, d’énergie et d’expérience.

Si vous avez l'intention de vous investir dans ce domaine, choisissez un volet où vous sentez que vous aurez du plaisir à travailler chaque jour et allez-y en y mettant tout votre cœur. Fixez vous-même vos propres objectifs et essayez de les atteindre. Ce sera pour vous votre plus belle récompense.

5) Quel héritage désirez-vous transmettre?

Je n'ai jamais fait du bénévolat, de la philanthropie pour laisser une marque, un héritage. Je me suis lancée dans ce domaine tout simplement parce que j'avais le goût de donner, de partager ce que j'avais reçu. J'ai été amplement récompensée par le plaisir que j'en ai retiré .
 

Haut de page