PHILANTHROPIE DES FEMMES PROJECT HÉRITAGE
Retour
Karen Soussan

 Présidente de la Campagne de la Philanthropie des Femmes, 2012-2013

Prochaine présidente, Philanthropie des femmes

1) Comment vous êtes-vous engagée dans la Fédération CJA – et pourquoi?

J’ai commencé à m’engager au sein de la Fédération CJA à la suite d’une mission des présidents de l’Appel Juif Unifié. Au printemps 2002, mes parents et moi avons participé à une mission en Israël. Je m’attendais à un simple voyage en Israël, mais ceci était loin de la réalité. La mission a été époustouflante, remplie d’émotions, de joie, de tristesse, de complicité, de fierté et de solidarité pour notre communauté en Israël ainsi qu’à Montréal.

De retour à Montréal, ma perception de notre communauté n’était plus la même ; il était devenu nécessaire pour moi d’en savoir plus sur la Fédération CJA.

Je suis revenue déterminée, passionnée, convaincue et compatissante. C’est à ce moment que j’ai compris qu’il fallait que je m’investisse au sein de la Fédération CJA.

2) Aujourd'hui, quel est le plus beau souvenir que vous gardez de l’époque où vous collaboriez avec la Fédération CJA?

Cela fait près de 14 ans que je suis engagée auprès de la Fédération CJA et j’espère ne jamais arrêter. Le bénévolat est devenu une partie de moi, de ma raison d’être. Cette si belle cause qu’est l’Appel juif unifié demeure très chère à mon cœur.

3) Vous souvenez-vous d’un moment ou d’un événement en particulier qui vous a profondément marquée?

Il y a tellement de moments et d’événements qui m’ont profondément marquée. Si je devais en choisir un en particulier, ce serait la journée de Distribution de vêtements Yom Yocheved. Je me suis présentée le matin pour donner de mon temps et à la fin de la journée, j’étais bouleversée par les émotions que j’avais ressenties, notamment de la joie et de la fierté.

Les familles invitées sont des familles dans le besoin. Le but de cette journée est de leur offrir de l’aide dans un environnement respectueux et joyeux. Chaque famille est reçue par un bénévole désigné. Ce dernier reçoit des renseignements sur la famille qu’il va accueillir, incluant le nombre d’enfants, l’âge des enfants et le nombre d’articles à distribuer pour chaque enfant. Avec l’aide du bénévole, l’enfant/parent choisit ses vêtements parmi des tonnes et des tonnes de vêtements neufs.

Lors de cette belle journée, j’ai eu le privilège d’accueillir plusieurs familles, dont une qui m’a particulièrement marquée : une maman monoparentale et ses 6 enfants âgés entre 2 et 16 ans. L’excitation qui se lisait sur le visage de chacun de ses enfants à l’idée de pouvoir choisir leurs propres vêtements restera à jamais gravée dans ma mémoire!

4 ) Quel conseil donneriez-vous à une jeune femme souhaitant suivre vos traces dans le domaine de la philanthropie?

La philanthropie est primordiale pour l’avenir et la sécurité de notre communauté. La philanthropie peut être définie par un désir d’aider les autres, une grande générosité et la défense d’une cause. De savoir que, grâce à nos actions, nous avons la possibilité de toucher et d’améliorer la vie d’une personne dans le besoin est la plus grande richesse qui soit. La philanthropie ne se définit pas seulement par un appui financier, mais aussi par le don de son temps. Donner de son temps a tellement de niveaux différents ; il n’y aucun barème qui dicte combien de temps et d’argent nous devons donner à notre communauté. Ce qui compte, c’est de prendre l’initiative de donner pour le bien-être de notre communauté. N’hésitez pas et n’ayez pas peur de vous impliquer dans une cause qui vous est chère, car chaque action compte! Le don de soi fait toujours deux gagnants : celui qui en bénéficie et celui qui donne!

5) Quel héritage désirez-vous transmettre?

L’héritage que je voudrais laisser à mes enfants est celui de l’unité et de la responsabilité.

Une communauté unie est une communauté forte et solidaire.

Aujourd’hui, l’unification de notre communauté est plus que jamais primordiale. Les Juifs du monde entier font face à une intolérance croissante. Avec le terrorisme qui est à son plus fort, le mouvement BDS qui atteint une popularité sans précédent ainsi que la hausse de l’antisionisme et de l’antisémitisme, il est essentiel que le peuple juif soit fort et solidaire.

Depuis qu’ils sont jeunes, j’apprends à mes enfants l’importance d’être toujours présents les uns pour les autres et d’être responsables les uns des autres. De plus, je leur ai appris qu’il faut porter secours à ceux qui sont dans le besoin.

J’espère que j’ai su transmettre mes convictions à mes enfants et qu’ils continueront d’aimer leur communauté autant que je l’aime.
 

Haut de page