PHILANTHROPIE DES FEMMES PROJECT HÉRITAGE
Retour
Fany Ettinger

Présidente de la Campagne Sépharade des Femmes 2005-2006

1) Comment vous êtes-vous engagée dans la Fédération CJA – et pourquoi?

J'ai découvert la Fédération en 1980, après être arrivée de France. Mon mari était très engagé.

La Fédération CJA m’a permis de retrouver mon identité juive. Je suis heureuse que cet organisme s’attaque aux problèmes rencontrés par les membres les plus vulnérables de notre communauté.

On a toujours dit « l’union fait la force ». C’est ce que j’ai pu constater en m’engageant avec la Fédération CJA. J’ai été coprésidente de ma division avant d’en assumer la présidence en 2005. Quel privilège, quel honneur, quelle mitsvah, quel enrichissement, quelle satisfaction de faire du bénévolat! Un univers ou notre seul et unique but consiste à concentrer tous nos efforts, toutes nos énergies et nos idées pour venir en aide aux personnes vulnérables de la communauté !

Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce qu’une vie sans tzedakah, une vie sans apprendre à donner, une vie sans se soucier d’autrui, une vie sans faire preuve de compassion, une vie sans collaborer, une vie sans offrir son aide, c’est une vie totalement vide!

Nous avons le privilège d’aider des personnes défavorisées à jouir de la vie! Il est donc de notre devoir de le faire avec motivation, enthousiasme, détermination, entrain et optimisme!

2) Aujourd'hui, quel est le plus beau souvenir que vous gardez de l’époque où vous collaboriez avec la Fédération CJA?

Mes plus beaux souvenirs sont ces moments où, après avoir clôturé la Campagne, nous annoncions le montant des sommes amassées, c’est à dire des ressources financières qui viendraient illuminer la vie de nos plus démunis.

Les bons souvenirs d’une équipe où tous les bénévoles travaillent de concert dans la bonne humeur! C’est ainsi que nous avons pu arriver à bon port et obtenir beaucoup de succès!

3) Vous souvenez-vous d’un moment ou d’un événement en particulier qui vous a profondément marquée?

Que de témoignages! Que d’histoires racontées par des familles, des parents ou des enfants. Des parcours de vie ou des malheurs de toutes sortes, des catastrophes de tout genre viennent frapper ces familles! Des gens désemparés, seuls à se battre, à se débattre, à vivre dans une terreur émotionnelle, dans un gouffre noir! Et tout d’un coup, au bout de ce tunnel sombre, une lueur! Celle de la Fédération CJA, une lumière de bonté et de salut qui apporte du réconfort à bien des familles. Un ciel étoilé qui apporte de l’aide à toutes ces familles!

L’Atelier Jem qui aide les personnes handicapées, mentalement ou physiquement, à trouver leur voie en leur offrant un emploi et en les aidant à rester dignes!

La liste est encore longue!

4 ) Quel conseil donneriez-vous à une jeune femme souhaitant suivre vos traces dans le domaine de la philanthropie?

Je dirais à toutes les femmes de faire le choix d’AIDER! Aider autrui fait partie intégrante d’un parcours de vie!

Donner de soi, de son temps, de son argent et de son savoir, entre autres, c’est offrir à une personne dans le besoin une lueur d’espoir dans sa vie!

C’est une lueur qui la fera avancer dans sa vie en l’éclairant tout au long d’un chemin assombri!

Vous détenez la torche de demain. Le flambeau de la Fédération brûle de tous ses feux pour continuer à répondre aux besoins des personnes défavorisées! Transmettez le feu à vos enfants! Consolidez et ajoutez des maillons à cette chaîne afin qu’elle soit plus longue et plus forte! N’abandonnez jamais : notre union fait notre force et nous serons toujours là pour aider les autres et embellir les vies assombries!
 

Haut de page