PHILANTHROPIE DES FEMMES PROJECT HÉRITAGE
Retour
Donna Rodier

Présidente de la Campagne de la Banlieue Ouest, 1995-1996

1) Comment vous êtes-vous engagée dans la Fédération CJA – et pourquoi?

Quelques années après avoir déménagé à Dollard-des-Ormeaux au milieu des années 1970, j’ai été invitée à assister au lancement de la Campagne de la division des femmes de la Fédération CJA – Banlieue Ouest. J’ai immédiatement été impressionnée par l’organisation, le profond engagement des bénévoles et leur enthousiasme à motiver et à former des gens pour amasser de précieux fonds. Elles étaient chaleureuses et accueillantes. À partir de ce moment-là, j’ai ressenti un profond attachement pour ce groupe dynamique et dévoué, dont je tenais tant à faire partie. Après plusieurs années à faire du bénévolat et à siéger au conseil d’administration, j’ai eu l’honneur et le privilège de présider la division des femmes de la Fédération CJA – Banlieue Ouest de 1995 à 1996. Ce fut une expérience enrichissante et gratifiante. J’ai compris qu’en tant que Juive, il était de mon devoir non seulement de faire la tzedakah, mais aussi d’inspirer les autres.

2) Aujourd'hui, quel est le plus beau souvenir que vous gardez de l’époque où vous collaboriez avec la Fédération CJA?

J’ai vécu plusieurs expériences enrichissantes et mémorables au sein de la Fédération CJA. J’ai vécu deux moments particulièrement marquants sur le plan personnel. En 1995 et en 1996, j’ai respectivement gagné le Irma Polisuk Memorial Award et le Special Recognition Award de la Campagne des femmes. Ma plus récente participation à la Méga Mission Montréal en Israël s’est également avérée inspirante et gratifiante. J’ai ressenti un immense sentiment de fierté devant les remarquables réalisations de la communauté juive de Montréal en Israël. Elle y joue un rôle très important, soutenant diverses initiatives dont les bénéfices profitent directement à la population locale. Ce fut en somme un voyage émouvant, magique et mémorable. Il a mis en lumière le dévouement, la passion et le professionnalisme extraordinaires du personnel de la Fédération CJA. Son enthousiasme contagieux a créé une atmosphère de complicité parmi les participants. Notre engagement à travailler sans relâche à l’amélioration de la qualité de vie des Juifs, autant ici qu’en Israël, a été considérablement renforcé.

3) Vous souvenez-vous d’un moment ou d’un événement en particulier qui vous a profondément marquée?

Notre équipe de la banlieue Ouest croyait qu’une visite dans les bureaux des agences de la Fédération CJA permettrait aux bénévoles de mieux comprendre à quel point les sommes amassées sont importantes pour ces agences. Notre « mission à Montréal » en 1996 a été des plus révélatrices pour plusieurs bénévoles. Par exemple, notre visite au centre de travail adapté des Services professionnels juifs (aujourd’hui appelé l’Atelier JEM) nous a permis de constater de quelles façons les travailleurs sont appelés à y développer leurs compétences professionnelles et interpersonnelles. Nous avons également pu nous renseigner sur la façon dont la culture juive y est mise en valeur. Cette dernière est célébrée par l’entremise d’une foule d’activités ludiques et éducatives. Ainsi, un profond sentiment d’appartenance à la communauté juive montréalaise y était nourri. Nous avons beaucoup appris durant cette mission. Elle nous a rendues encore plus fières des nombreuses réalisations que nous devons à la Fédération CJA. Lorsqu’est venu le temps de communiquer avec des donateurs potentiels, notre mission nous a servi de source de motivation et nous a amenées à parler de nos expériences et de notre connaissance accrue des besoins spécifiques des différentes agences affiliées de la Fédération CJA.

4) Quel conseil donneriez-vous à une jeune femme souhaitant suivre vos traces dans le domaine de la philanthropie?

Les effets positifs de notre engagement dans la Fédération CJA sont importants :

• Saisissez l’occasion de faire l’expérience du puissant esprit de communauté et de continuité juive.
• Soyez fière de l’engagement indéfectible de la Fédération CJA à répondre aux besoins de la communauté juive internationale et à trouver des solutions aux nouveaux problèmes auxquels elle doit faire face.
• Soyez un modèle pour les générations futures et mettez en lumière l’importance de donner au suivant.
• Savourez la satisfaction personnelle que l’on ressent lorsque l’on fait partie d’une équipe dynamique, dont tous les membres travaillent à l’atteinte d’un objectif commun.
Je crois que le message de la Campagne de 1996 témoigne avec éloquence de notre désir de devenir et de rester unies : « Pour nous même. Pour nos enfants. Pour Israël. Pour toujours. »

5) Quel héritage désirez-vous transmettre?

Je suis extrêmement fière d’avoir pu contribuer au développement et à l’évolution de la Campagne de la division des femmes de la Fédération CJA – Banlieue Ouest, une branche qui continue de grandir et de gagner en force, et ce, même plus de 20 ans après mon accession à la présidence de l’organisation. Il est très gratifiant et rassurant de voir la prochaine génération de femmes prendre le relais et assumer son rôle de leader. Cette transition assure le maintien du dynamisme et de la prospérité actuelle de la communauté juive montréalaise. Elle annonce également le maintien de notre soutien inconditionnel envers l’État d’Israël.

Haut de page