Ce fut un grand honneur et un immense privilège pour moi d'occuper la présidence de la Fédération CJA au cours des deux dernières années. Lorsque j'ai pris en charge cet important rôle, je n'aurais jamais pu imaginer les défis que notre communauté aurait à affronter. Personne n'aurait pu prédire les ravages que causerait une pandémie mondiale suivie, 15 mois plus tard, de l'éruption d'un conflit au Moyen-Orient entraînant l'émergence d'un niveau d'antisémitisme inconnu depuis 75 ans.

De plus, au début de la pandémie en mars 2020, nous nous sommes rapidement ressaisis et nous sommes adaptés à la nouvelle réalité que nous affrontions. Nous avons changé notre approche afin de répondre aux besoins des prochaines générations et d'assurer le succès à long terme de la communauté. Travaillant dans des conditions extrêmement difficiles et exposés à un inimaginable stress, nous avons géré les besoins les plus urgents que la pandémie avait engendrés. Par ailleurs, nous avons repensé le processus de planification stratégique de notre organisation en donnant un nouveau sens à son importance et à sa pertinence, et ce, en vue de garantir la survie et la résilience de notre formidable communauté. J'ajouterais que je n'ai jamais été aussi fière du réseau interconnecté des partenaires et des agences qui constituent le tissu de la communauté et qui, en collaboration, ont relevé les plus importants défis auxquels nous faisions face. La pandémie, combinée au nouvel antisémitisme des trois derniers mois, nous a unis de bien des manières face à l'inconnu.

Aujourd'hui, nous savons que la pandémie ne disparaîtra pas de sitôt. Nous savons qu'à l'avenir, les demandes de subventions pour le logement, l'éducation juive, les camps de vacances juifs et en particulier pour les services en santé mentale augmenteront. La sécurité alimentaire restera un enjeu de taille pour nos populations les plus vulnérables. Grâce à vos généreuses contributions, la Fédération CJA est prête et bien placée pour combler ces besoins et pour apporter un soutien essentiel.

Simultanément, comme nous l'avons appris depuis le mois de mai, la sécurité de notre communauté requiert des investissements supplémentaires. À la suite du conflit au Moyen-Orient, les actes antisémites ont explosé dans le monde, et Montréal n'a pas fait exception. Nous avons été témoins d'une recrudescence de la haine anti-juive qui s'est parfois traduite par des gestes violents. Grâce au travail du Réseau de sécurité communautaire et à nos excellentes relations avec le SPVM, 19 arrestations ont été effectuées à Montréal en lien direct avec des propos antisémites en ligne ou de la violence physique. Reconnaître la nature changeante de la plus ancienne forme de haine du monde, qui se manifeste par de la haine contre les Juifs dans les médias sociaux, exige que nous augmentions nos investissements et que nous adaptions notre stratégie de lutte à l'antisémitisme.

Nous devons analyser les manifestations actuelles de haine antisémites afin de comprendre adéquatement leurs différences, d'en mesurer l'ampleur et la portée pour élaborer la meilleure réponse stratégique possible. Nous devons comprendre les répercussions des médias sociaux dans la bataille qui s'est engagée. Plus spécifiquement, nous devons comprendre l'effet d'amplification des algorithmes, qui permettent aux plateformes des médias sociaux de diffuser de l'information fausse et non fondée en plus de faire circuler des fils d'actualité constamment tendancieux.

L'antisémitisme existe depuis plus de 5 000 ans sous des formes variées. Aucune des générations successives n'a réussi à l'éliminer. Nous n'y arriverons pas non plus. Nous ne pouvons cependant pas nous permettre d'être complaisants. Nous devons le repousser et le repousser avec vigueur — nous connaissons tous trop bien les horribles conséquences d'un antisémitisme non contesté. Nous devons poursuivre nos efforts de représentation en investissant dans le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA) afin de continuer le travail d'éducation et d'influence entrepris auprès des politiciens et des représentants de tous les paliers de gouvernement. Nous devons surtout combiner ces actions avec un plan parfaitement structuré de militantisme! Nous ne pouvons pas demeurer silencieux. Nous devons réagir stratégiquement à ces attaques, et peut-être, plus important encore, nous devons nous assurer d'être prêts à répliquer aux prochains assauts.

Le voyage est commencé et l'itinéraire est incertain, mais il n'est pas question de perdre la bataille. Nous devons nous assurer que nos enfants pourront vivre en sécurité, avec fierté et en toute liberté leur identité juive dans la société québécoise.

Alors que je termine mon mandat à la présidence, c'est en toute humilité et avec une énorme gratitude que je reconnais la chance qui m'a été offerte d'être au service de la communauté juive montréalaise et d'aider cette dernière à construire un avenir sain, dynamique et fort. Il ne faut cependant pas croire que j'ai pu jouer ce rôle seule. Diriger la communauté est un sport d'équipe, et j'ai été entourée du plus incroyable groupe de dirigeants bénévoles et professionnels que l'on peut imaginer. Ils ont travaillé avec moi et m'ont toujours soutenue. Je tiens à remercier tout particulièrement les membres du conseil d'administration de la Fédération CJA qui ont travaillé sans relâche dans des circonstances extrêmement difficiles. Merci à tout le personnel de la Fédération CJA pour votre précieux partenariat au cours des deux dernières années. Merci pour vos conseils, votre sagesse et vos efforts stratégiques héroïques en cette période d'incertitude. Vous m'avez tous facilité la tâche, et nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli.

Nous avons tous été affectés par les événements sans précédent des 18 derniers mois. Nos vies et notre réalité ont été transformées d'une manière inattendue et inhabituelle. Bien que nous ayons été éloignés physiquement, les défis que nous avons connus et l'appui, l'engagement de même que la bienveillance dont nous avons été témoins nous ont rapprochés les uns des autres en plus de nous unir en tant que communauté.

Mon ultime espoir pour l'avenir est que ces leçons de cohésion et d'unité de la communauté perdurent. Au fur et à mesure que nous avançons, je suis convaincue que sous le leadership de Joel Segal, notre communauté sera entre de bonnes mains, que notre indispensable mission se poursuivra et que nous atteindrons toujours de nouveaux sommets.

Avec toute ma gratitude,

Gail Adelson-Marcovitz
Présidente sortante
Fédération CJA

DLMMJVS
   
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Haut de page