Un message de soutien

Le 3 decembre 2019

Le 28 novembre dernier, durant un vote du conseil législatif de l'Association des étudiants de l'Université McGill (AÉUM), une étudiante juive, Jordyn Wright, a fait l'objet d'une proposition demandant sa démission, car elle désirait participer au programme « Face à face » organisé par Hillel Montréal. Ce programme représente une occasion de visiter Israël et les territoires palestiniens en compagnie d'autres leaders étudiants.

Nous avons été heureux d'apprendre qu'hier soir, le conseil d'administration de l'AÉUM a rejeté la proposition visant Jordyn Wright. En outre, la Fédération CJA félicite l'administration de l'Université McGill pour le message, qu'elle a fait parvenir hier à la communauté universitaire et qui soulevait de sérieuses inquiétudes au sujet de la tentative d'exclusion de l'AÉUM de Jordyn Wright, jugeant la décision contraire aux valeurs d'« intégration, de diversité et de respect » de l'institution.

Cet incident s'inscrit dans la continuité d'une tendance observée à l'Université McGill au cours des dernières années : les étudiants juifs ou sionistes ont été ostracisés par l'AÉUM en raison de leurs opinions politiques réelles ou soupçonnées. Aucun élément d'aucune association étudiante ne devrait abuser de son pouvoir pour blâmer ou marginaliser ses membres sur les bases de leur identité, de leur croyance religieuse ou de leurs opinions politiques. Bien que nous soyons satisfaits du dénouement de cette affaire, il va de soi qu'avant toute chose, Jordyn Wright n'aurait jamais dû être soumise à une telle injustice.

Nous sommes cependant encouragés par tous ces étudiants qui se sont soulevés contre la situation et par les nombreux conseillers et membres de l'AÉUM qui ont cosigné une lettre ouverte de dénonciation. À l'évidence, les tentatives d'ostracisme de Jordyn Wright ne reflétaient pas les sentiments partagés par la communauté McGilloise.  

Nous sommes fiers du travail extraordinaire accompli par notre organe de représentation des droits, le Centre consultatif des relations juives et israéliennes (CIJA), de concert avec Hillel Montréal, une subdivision de GenMTL. Ensemble, ils ont soutenu les étudiants en leur fournissant les outils et l'appui, dont ils avaient besoin pour se sentir respectés et en sécurité.

Gail Adelson-Marcovitz
Présidente, Fédération CJA

Haut de page