MARIANNA ET VALERIYA : SURVIVRE EN UKRAINE

La petite Valeriya, 6 ans, partage un logement délabré à Odessa avec sa mère et sa grand-mère. Les bottes, le charbon pour le chauffage ainsi que...

La petite Valeriya, 6 ans, partage un logement délabré à Odessa avec sa mère et sa grand-mère. Les bottes, le charbon pour le chauffage ainsi que la nourriture, les médicaments et les articles scolaires fournis par les partenaires internationaux de la Fédération CJA sont indispensables à la survie de cette famille, et ce, particulièrement pendant les durs mois d’hiver.

« Nous n’avons pas eu la vie facile. Et la situation actuelle en Ukraine la rend encore plus difficile, déclare Marianna. Heureusement que la communauté juive s’assure que je ne suis pas seule, surtout dans de pareilles circonstances. »

En raison de la dégradation de la situation politique, l’aide dispensée par la Fédération CJA prend une énorme importance pour des dizaines de milliers de Juifs ukrainiens vulnérables, dont plusieurs ont été déplacés en raison de la crise.

Quand une crise éclate dans le monde, la Fédération CJA fournit une aide directe à ceux qui en ont le plus besoin. Grâce à ses partenaires internationaux, plus de 65 000 Juifs Ukrainiens à risque ont reçu une assistance d’urgence, l’année dernière.

SUITE HIDE
JULIA : SOUTENIR LES JEUNES À RISQUE

« Tous les mardis, après l'école, je suis bénévole auprès d'une merveilleuse jeune fille de 11 ans. Je l'aide à faire ses devoirs et à sociali...

« Tous les mardis, après l'école, je suis bénévole auprès d'une merveilleuse jeune fille de 11 ans. Je l'aide à faire ses devoirs et à socialiser avec d'autres enfants. Ensemble, nous participons à toutes sortes d'activités. Puis, nous soupons et parlons de notre journée. C'est ainsi qu'elle développe ses aptitudes interpersonnelles et ses compétences en communication.

Grâce à la communauté, il est possible d'offrir, à ces enfants, le soutien pédagogique et l'attention qu'ils ne reçoivent peut-être pas à la maison. Ils ont hâte de nous voir et aiment l'équilibre que nous leur procurons.

Les heures que je consacre à cette jeune fille toutes les semaines comptent beaucoup pour elle... et pour moi, aussi. Je suis très heureuse de la voir s'épanouir aussi bien sur le plan scolaire que social. »

Grâce à votre appui, les programmes de services sociaux, d'aide pédagogique, de mentorat et de counselling thérapeutique financés par la Fédération CJA ont aidé 1 120 jeunes à risque à briser le cycle de la pauvreté, l'année dernière.

SUITE HIDE
SÉCURITÉ DE LA COMMUNAUTÉ : MOHAMED, COMMANDANT DU SPVM

« Au Service de police de la ville de Montréal, nous travaillons conjointement avec l’équipe de sécurité de la Fédération CJA. Il y a parfois...

« Au Service de police de la ville de Montréal, nous travaillons conjointement avec l’équipe de sécurité de la Fédération CJA. Il y a parfois des événements outre-mer, en Israël par exemple, qui peuvent avoir un impact ici. L’équipe de la Fédération nous informe pour que nous puissions réagir adéquatement, renseigner nos policiers sur les enjeux et augmenter la présence policière à certains endroits.

Nous collaborons aussi avec les écoles juives. L’administration, les professeurs et les étudiants sont sensibilisés à la prudence à l’égard des personnes inconnues et à la vigilance, entre autres. De plus, il peut arriver que nos policiers participent à des formations concernant les procédures d’urgence d’évacuation.

Nous sommes fiers de notre partenariat avec la Fédération CJA, car il favorise une excellente communication permettant d’assurer une vigilance accrue et de veiller efficacement à la sécurité des Montréalais. »

La Fédération CJA joue un rôle de chef de file en matière de sécurité pour les agences, les synagogues, les écoles et les autres institutions qui composent la communauté juive montréalaise.

SUITE HIDE
NAOMI ET BRITTANY : INCLUSION

« J'ai la chance d'être bénévole pour un programme destiné aux enfants et aux adolescents ayant des besoins particuliers. Je cuisine et je fais d...

« J'ai la chance d'être bénévole pour un programme destiné aux enfants et aux adolescents ayant des besoins particuliers. Je cuisine et je fais du karaté avec Brittany, la jeune dont je m'occupe. Nous sommes proches l'une de l'autre.

Je souhaite à tout le monde de connaître la joie que je ressens quand je vois Brittany sourire. Nous faisons tous partie de la même communauté, et c'est important pour moi que chacun y trouve sa place. »

« Le mercredi, après l'école, je rencontre Naomi et d’autres amis. Nous nous faisons des câlins, et tout le monde sourit. Je me sens bien et en sécurité. Je suis heureuse. »

Grâce à votre appui, la Fédération CJA finance des douzaines de programmes qui permettent à plus de 950 personnes ayant des besoins particuliers de prendre part à la vie communautaire juive.

SUITE HIDE