MERCI DE LA PART DE SYLVIA ET DE BILLY

« Qu’il pleuve ou fasse beau, je sais que je serai toujours bien accueillie par mes amis au cours de nos réunions hebdomadaires. J’aime dîner a...

« Qu’il pleuve ou fasse beau, je sais que je serai toujours bien accueillie par mes amis au cours de nos réunions hebdomadaires. J’aime dîner avec eux et faire des activités comme le bingo – spécialement quand je gagne un prix! C’est rassurant de savoir que les autres se préoccupent de moi. » – Sylvia

« Je suis heureux de passer du temps avec mes amis, de manger, de discuter ou même de faire des blagues avec eux. Un sourire peut contribuer grandement à faire ressentir que l’on appartient réellement à un groupe. » – Billy

L’année dernière, nous avons offert, à plus de 400 personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale permanents, la possibilité d’améliorer leurs interactions sociales, de briser leur isolement et de stabiliser leur santé en réduisant le risque de rechute et d’hospitalisation.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE KEREN

« Tous les mois, mon fils attend avec impatience l’arrivée du colis. Bien qu’il ne sache pas encore lire, il tourne les pages de son nouveau liv...

« Tous les mois, mon fils attend avec impatience l’arrivée du colis. Bien qu’il ne sache pas encore lire, il tourne les pages de son nouveau livre ou sort le CD de sa pochette avec enthousiasme. C’est tellement amusant de le regarder faire! Ces livres m’aident, en tant que mère, à façonner ma famille et à consolider les liens qui unissent mon foyer au judaïsme.

En plus de recevoir gratuitement de superbes livres à notre porte, nous, les parents, acquérons des connaissances que nous pouvons transmettre à nos enfants et qui nous permettent d’entreprendre l’aventure de l’expression juive et de l’identité juive. Il m’arrive très souvent, en leur enseignant, de m’apercevoir que c’est moi qui apprends. »

Plus de 128 000 livres de littérature juive pour enfants ont été distribués gratuitement à des familles juives du Québec depuis 2008.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE JEAN

« J’ai longtemps refoulé mes souvenirs. Puis tout m’est revenu : la déportation, les rafles, le périple vers la France libre... Aujourd’hui,...

« J’ai longtemps refoulé mes souvenirs. Puis tout m’est revenu : la déportation, les rafles, le périple vers la France libre... Aujourd’hui, je transmets mon témoignage à des jeunes de 12 à 14 ans. Pour moi, c’est un devoir de mémoire. C’est très émouvant de savoir que des petits Québécois provenant des quatre coins du monde sont intéressés par mon histoire et celle de l’Holocauste. Quand ils me demandent : “Qu’est-ce qu’on peut faire?”, je leur parle d’une forêt qui brûle et de tous les animaux qui se sauvent sauf un oiseau-mouche qui retourne vers le brasier. Il y jette un peu d’eau, encore et encore. Quand les autres lui disent : “Mais à quoi ça sert ?”, il leur répond : “Je fais ce que je peux. »

Tous les ans, grâce à votre soutien, plus de 16 000 personnes, dont 70 % sont des étudiants, sont sensibilisées aux dangers de l'intolérance grâce à de la formation sur l'Holocauste.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE YAAKOV

MERCI DE LA PART DE YAAKOV « J’étais dans un centre pour toxicomanes quand on m’a remis une brochure sur un programme d’études qui pourra...

MERCI DE LA PART DE YAAKOV « J’étais dans un centre pour toxicomanes quand on m’a remis une brochure sur un programme d’études qui pourrait m’aider à reprendre ma vie en main. Je passais toujours devant l’université, mais l’établissement me semblait froid et distant. Je craignais de ne pas m’adapter. Ce fut tout le contraire. J’y ai été accueilli chaleureusement et avec amour. Dès le premier cours, j’ai compris que je n’étais pas seul.

Chaque fois que j’entre à l’université, je ressens quelque chose que je n’avais jamais senti auparavant. Tout ce que j’apprends me permet de m’investir davantage à la maison et auprès de mes enfants. Je passe plus de temps à la maison avec mes enfants. Je crée des liens avec eux, ce que je ne faisais pas auparavant. Grâce à la chance de m’améliorer qui m'a été offerte, les choses ont réellement changé. »

Près de 6 000 enfants, jeunes et adultes parmi les plus démunis de Beer Sheva — B’nai Shimon ont participé à des programmes financés par la Fédération CJA et destinés aux familles et aux jeunes à risque comme Access For All et Youth Futures.

SUITE HIDE