MERCI DE LA PART DE JULIE ET STEVE

« Il y a un an, nous participions à la Méga Mission Montréal en Israël. Pendant ce voyage, nous avons eu la chance de nous marier dans la fortere...

« Il y a un an, nous participions à la Méga Mission Montréal en Israël. Pendant ce voyage, nous avons eu la chance de nous marier dans la forteresse de Massada. Ce fut magique! Les six cents membres de la communauté qui nous entouraient ont rendu ce moment exceptionnel.

Avant la Mission, je ne savais pas qu'il y avait tant de possibilités de s'engager dans la communauté. Depuis mon retour, je m'implique réellement : je sers des repas aux démunis au Café, je fais des appels pour la campagne annuelle de l'Appel juif unifié et je suis inscrite au programme de formation au leadership Atid de la Philanthropie des femmes. La Mission a changé nos vies. Nous sommes fiers de faire partie d'une communauté qui a des répercussions sur un aussi grand nombre de vies. »

En 2014, dans le cadre de la Méga Mission Montréal de la Fédération CJA, près de 600 membres de la communauté d'horizons divers ont entrepris le voyage de leur vie en Israël. Alors que plus de 25 % d'entre elles en étaient à leur premier séjour, 13,5 % avaient moins de 35 ans.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE RUVIK DANILOVITCH, MAIRE DE BEER SHEVA, EN ISRAËL

« La Fédération CJA de Montréal a manifesté un appui toujours inconditionnel aux gens de Beer Sheva. Son engagement, sa vision et sa souplesse ...

« La Fédération CJA de Montréal a manifesté un appui toujours inconditionnel aux gens de Beer Sheva. Son engagement, sa vision et sa souplesse – extrêmement précieux même pendant les périodes calmes – ont été au premier plan l’été dernier. Son soutien nous a aidés à minimiser les pertes, à renforcer la moralité publique, à protéger les personnes les plus vulnérables et à maintenir un sentiment de normalité. »

Grâce à la générosité de notre communauté, la Fédération CJA a amassé plus de 1,6 million de dollars pour répondre aux besoins urgents d’Israël pendant l’opération « Protective Edge » et bien au-delà.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE HENYA

« Tous les mardis, une bénévole vient me chercher à la maison et m'emmène à une réunion des survivantes de l'Holocauste. J'y rencontre des femm...

« Tous les mardis, une bénévole vient me chercher à la maison et m'emmène à une réunion des survivantes de l'Holocauste. J'y rencontre des femmes formidables. Ces femmes sont bien plus que des amies — elles font en quelque sorte partie de ma famille. Nous nous entraidons, partageons des simchas, des anniversaires et des photos de nos petits-enfants. Nous envoyons des cartes de souhaits à celles qui sont malades. Il y a des activités, de la musique et beaucoup de rires. De retour à la maison, je me sens détendue et de bonne humeur pour le reste de la journée.

Même si mes enfants sont loin de Montréal, grâce au soutien de la communauté, je sens que quelqu'un s'occupe de moi. »

L'année dernière, 2 230 survivants de l'Holocauste vivant à Montréal ont bénéficié de services financés par la Fédération CJA, dont du soutien psychosocial, des services à domicile, du transport, des événements récréatifs, des visites à l'hôpital, des repas de la popote roulante et des services de jour.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE CHELSEA ET DE SIDNEY

« J'ai eu le privilège de rencontrer Sidney lorsque je me préparais pour un séjour éducatif sur l'Holocauste en Pologne et en Israël. J'ai alors...

« J'ai eu le privilège de rencontrer Sidney lorsque je me préparais pour un séjour éducatif sur l'Holocauste en Pologne et en Israël. J'ai alors appris qu'il connaissait mon grand-père. Nos familles ont une histoire semblable – elles sont arrivées au Canada sur le même bateau, puis elles ont habité côte à côte à Montréal. Quand j'ai eu l'âge de comprendre ce qu'était l'Holocauste, mon grand-père souffrait de la maladie d'Alzheimer. Les événements dont Sydney m'a parlé sont devenus mes liens les plus chers avec l'histoire de ma famille. Je considère que j'ai vraiment eu de la chance de le connaître. » — Chelsea

« Après avoir fait la connaissance de Chelsea et après l'avoir surprise par ce que je savais de ses grands-parents, je lui ai donné plus de détails sur l'histoire de survie de sa famille. J'en savais plus sur eux qu'elle n'en savait. Nous avons tissé des liens étroits et avons beaucoup parlé pendant notre séjour. Je considère qu'il est important de partager mon expérience avec les jeunes. Ils sont les témoins qui retransmettront notre histoire. » — Sydney


Plus de 3 800 étudiants montréalais ont participé à une expérience pédagogique immersive sur l'Holocauste depuis les débuts du programme en 1988. Jusqu'à 100 000 $ en bourses ont été versés annuellement.

SUITE HIDE