précédent123
MERCI DE LA PART DE YAAKOV

MERCI DE LA PART DE YAAKOV « J’étais dans un centre pour toxicomanes quand on m’a remis une brochure sur un programme d’études qui pourra...

MERCI DE LA PART DE YAAKOV « J’étais dans un centre pour toxicomanes quand on m’a remis une brochure sur un programme d’études qui pourrait m’aider à reprendre ma vie en main. Je passais toujours devant l’université, mais l’établissement me semblait froid et distant. Je craignais de ne pas m’adapter. Ce fut tout le contraire. J’y ai été accueilli chaleureusement et avec amour. Dès le premier cours, j’ai compris que je n’étais pas seul.

Chaque fois que j’entre à l’université, je ressens quelque chose que je n’avais jamais senti auparavant. Tout ce que j’apprends me permet de m’investir davantage à la maison et auprès de mes enfants. Je passe plus de temps à la maison avec mes enfants. Je crée des liens avec eux, ce que je ne faisais pas auparavant. Grâce à la chance de m’améliorer qui m'a été offerte, les choses ont réellement changé. »

Près de 6 000 enfants, jeunes et adultes parmi les plus démunis de Beer Sheva — B’nai Shimon ont participé à des programmes financés par la Fédération CJA et destinés aux familles et aux jeunes à risque comme Access For All et Youth Futures.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE LISA

« Ma fille Leah a huit ans. Elle participe depuis trois ans à un programme familial spécial destiné à compenser son retard global du développeme...

« Ma fille Leah a huit ans. Elle participe depuis trois ans à un programme familial spécial destiné à compenser son retard global du développement. Elle fait de l’activité physique en gymnase et en piscine. Son équilibre, sa coordination et ses mouvements globaux se sont considérablement améliorés. Au fil du temps, elle a appris à marcher.

Notre famille apprécie le répit dont nous profitons. Nous sommes comblés par la joie que manifeste Leah quand elle participe à des activités qui répondent à ses besoins. Savoir que nous pouvons compter sur l’appui de notre communauté me procure une grande paix d’esprit. »

Grâce à votre appui, la Fédération CJA finance des douzaines de programmes qui permettent à plus de 950 personnes ayant des besoins particuliers de prendre part à la vie communautaire juive.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE STUART

« Tous les mardis et jeudis soir, je viens souper au Café. Je le fais depuis l’ouverture, qui a eu lieu en 2009, aux alentours de Pourim. J’aime...

« Tous les mardis et jeudis soir, je viens souper au Café. Je le fais depuis l’ouverture, qui a eu lieu en 2009, aux alentours de Pourim. J’aime les repas qu’on y sert et les gens que j’y rencontre. Mais ce sont les bénévoles que j’aime le plus. Ils m’accueillent toujours chaleureusement. La communauté comprend vraiment mes besoins. »

L’année dernière, la Fédération CJA a servi gratuitement plus de 27 000 repas cachers chauds à des membres de la communauté dans le besoin qui fréquentaient Le Café. Parmi ceux-ci, 6% étaient des enfants.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART D'EVA

« Ma famille et moi avons quitté la France en 2010 pour immigrer à Montréal. Pendant notre installation dans notre nouvelle ville, nous avons pu c...

« Ma famille et moi avons quitté la France en 2010 pour immigrer à Montréal. Pendant notre installation dans notre nouvelle ville, nous avons pu compter sur l’aide précieuse de la communauté. Les conseillers qui nous ont suivis tout au long du processus nous accompagnent d’ailleurs encore aujourd’hui.

Dès nos premières démarches, une conseillère a soutenu nos efforts. Après avoir obtenu notre résidence permanente, nous avons profité de tout un réseau d’entraide pour nous établir et pour trouver de bons emplois. Nous avons été si bien entourés dès nos premiers pas que, petit à petit, nous avons fait notre place dans la communauté juive montréalaise. »

L'année dernière, presque 1 700 immigrants ont bénéficié de services de soutien, notamment du counselling individuel, pour faciliter leur intégration à la communauté juive montréalaise.

SUITE HIDE
précédent123