TARA : CAMP D'ÉTÉ JUIF

« Quand j'étais petite, je déménageais souvent. Bien que j’aie toujours eu un toit sur la tête, je ne me sentais jamais réellement chez moi. ...

« Quand j'étais petite, je déménageais souvent. Bien que j’aie toujours eu un toit sur la tête, je ne me sentais jamais réellement chez moi. À 8 ans, grâce à la générosité de la communauté, j'ai pu profiter d'une chance extraordinaire : j'ai séjourné dans un camp de vacances juif, dans les Laurentides. En montant dans l'autobus, un nouvel univers s'ouvrait à moi. Je pensais aux amis que je me ferais et aux activités que je découvrirais. Je ne savais pas, alors, que ce camp deviendrait un jour chez moi.

Au camp, j'ai été initiée à une variété d'activités; je me suis fait des amis — que je vois encore — et j'ai construit mon identité juive. Comme j'y ai appris l'importance de donner au suivant, j’ai travaillé, pendant plus de 15 ans, comme éducatrice juive informelle. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point je suis fière, aujourd'hui, de voir mes enfants prendre, eux aussi, l'autobus qui les amène au camp. »

L'année dernière, grâce à votre soutien, la Fédération CJA a aidé 1 237 enfants à profiter d'un séjour dans un camp d'été juif.

SUITE HIDE
STEPHANIE : EXPÉRIENCE EN ISRAËL

« J'ai grandi loin, à la fois géographiquement et spirituellement, de la communauté juive auprès d'une mère juive et d'un père catholique. Il y...

« J'ai grandi loin, à la fois géographiquement et spirituellement, de la communauté juive auprès d'une mère juive et d'un père catholique. Il y a quatre ans, j'ai décidé de m'impliquer, mais j'ai eu de la difficulté à trouver des façons de rencontrer des Juifs de mon âge, à apprendre l'hébreu et à en connaître davantage sur le judaïsme.

Un voyage gratuit en Israël m'a permis de renouer avec mes racines tout en créant des liens d'amitié. L'été suivant, j'ai passé six autres semaines en Israël, baignant dans la culture juive. J'ai récemment été sélectionnée pour faire partie du programme de formation en leadership, ce qui pourrait m'amener à être une madricha, à diriger mon propre voyage et à avoir une influence positive sur les gens.

Participer à des voyages en Israël et au programme de formation en leadership m'a aidée à approfondir mes liens avec la communauté juive, et j'en suis très reconnaissante. Je dois toutes mes connaissances, mes amitiés et mon amour pour Israël à la Fédération CJA. »

Avec le soutien de la Fédération CJA, plus de 8 400 jeunes adultes de Montréal ont pu vivre, depuis 1999, l'expérience enrichissante d'un voyage en Israël.

SUITE HIDE
LAUREN : LEADERSHIP ÉTUDIANT SUR LE CAMPUS

« Lorsque le Syndicat des étudiants et des étudiantes de Concordia a adopté une résolution visant le boycottage d'Israël, nous, les étudiants s...

« Lorsque le Syndicat des étudiants et des étudiantes de Concordia a adopté une résolution visant le boycottage d'Israël, nous, les étudiants sur le campus, avons décidé de défendre et de soutenir Israël. Une résolution négative a renforcé notre position. En octobre dernier, nous avons tenu sur le campus le premier mois de sensibilisation à Israël, avec la participation de nombreux conférenciers et une commémoration à Yitzhak Rabin. Le mois s'est terminé par une grande fête célébrant la beauté d'Israël.

Sans le soutien constant de notre communauté, rien de tout cela n'aurait été possible. Merci infiniment de fournir aux étudiants de Montréal des endroits sécuritaires, des conseils et des encouragements pendant les moments difficiles sur le campus. »

Avec le soutien de la Fédération CJA, plus de 1 000 étudiants juifs répartis dans 7 CÉGEPS et universités de Montréal ont participé à des activités axées sur Israël l'année dernière.

SUITE HIDE
JULIA : SOUTENIR LES JEUNES À RISQUE

« Tous les mardis, après l'école, je suis bénévole auprès d'une merveilleuse jeune fille de 11 ans. Je l'aide à faire ses devoirs et à sociali...

« Tous les mardis, après l'école, je suis bénévole auprès d'une merveilleuse jeune fille de 11 ans. Je l'aide à faire ses devoirs et à socialiser avec d'autres enfants. Ensemble, nous participons à toutes sortes d'activités. Puis, nous soupons et parlons de notre journée. C'est ainsi qu'elle développe ses aptitudes interpersonnelles et ses compétences en communication.

Grâce à la communauté, il est possible d'offrir, à ces enfants, le soutien pédagogique et l'attention qu'ils ne reçoivent peut-être pas à la maison. Ils ont hâte de nous voir et aiment l'équilibre que nous leur procurons.

Les heures que je consacre à cette jeune fille toutes les semaines comptent beaucoup pour elle... et pour moi, aussi. Je suis très heureuse de la voir s'épanouir aussi bien sur le plan scolaire que social. »

Grâce à votre appui, les programmes de services sociaux, d'aide pédagogique, de mentorat et de counselling thérapeutique financés par la Fédération CJA ont aidé 1 120 jeunes à risque à briser le cycle de la pauvreté, l'année dernière.

SUITE HIDE