RENA : TERREUR EN ISRAËL

L'automne dernier, Nadav, 13 ans, fils de Rena Ben Gal, a été poignardé et sévèrement blessé par 2 adolescents palestiniens à l'extérieur d'un...

L'automne dernier, Nadav, 13 ans, fils de Rena Ben Gal, a été poignardé et sévèrement blessé par 2 adolescents palestiniens à l'extérieur d'une confiserie. Rena, mère divorcée de cinq enfants, s'est soudainement retrouvée avec un fils luttant pour sa vie aux soins intensifs et quatre autres enfants à la maison, terrorisés à la seule idée d'aller à l'école.

Deux jours après l'attaque, Rena a reçu une aide financière immédiate et directe de nos partenaires internationaux, provenant d'une subvention d'urgence du Fonds pour les victimes du terrorisme. Avec cette aide, elle a pu subvenir aux besoins les plus urgents et accorder toute l'attention nécessaire à ses autres enfants pendant cette période traumatisante.

Depuis son lancement en 2002, le fonds pour les victimes du terrorisme a aidé plus de 6 000 familles Israéliennes à refaire leur vie.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE JONATHAN

« Quand la Concordia Student Union (association étudiante de Concordia) a présenté une résolution incitant au boycottage d'Israël à l'occasion ...

« Quand la Concordia Student Union (association étudiante de Concordia) a présenté une résolution incitant au boycottage d'Israël à l'occasion des élections partielles, j'ai été pris par surprise. Nos leaders étudiants ont rapidement mis sur pied le groupe Concordia United Against Boycott, Divestment and Sanctions (BDS) (Concordia unie contre le boycottage, le désinvestissement et les sanctions — BDS). Nous avons travaillé très fort pour sensibiliser les étudiants et avons réussi à éliminer presque complètement les opinions préjudiciables ainsi qu'une question référendaire partiale. En fait, la majorité des votes n'a pas été pour le BDS.

Avant tout cependant, je veux remercier la communauté juive pour son immense appui dans cette lutte. Les conseils en matière de stratégie et de sécurité dans notre environnement de travail que nous avons reçus ont fait une énorme différence. »

L'année dernière, avec le soutien de la Fédération CJA, près de 3 000 étudiants juifs de 7 cégeps et universités de Montréal ont eu droit à des services sur le campus, notamment pour la gestion d’enjeux de représentation.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE RUVIK DANILOVITCH, MAIRE DE BEER SHEVA, EN ISRAËL

« La Fédération CJA de Montréal a manifesté un appui toujours inconditionnel aux gens de Beer Sheva. Son engagement, sa vision et sa souplesse ...

« La Fédération CJA de Montréal a manifesté un appui toujours inconditionnel aux gens de Beer Sheva. Son engagement, sa vision et sa souplesse – extrêmement précieux même pendant les périodes calmes – ont été au premier plan l’été dernier. Son soutien nous a aidés à minimiser les pertes, à renforcer la moralité publique, à protéger les personnes les plus vulnérables et à maintenir un sentiment de normalité. »

Grâce à la générosité de notre communauté, la Fédération CJA a amassé plus de 1,6 million de dollars pour répondre aux besoins urgents d’Israël pendant l’opération « Protective Edge » et bien au-delà.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE YAAKOV

MERCI DE LA PART DE YAAKOV « J’étais dans un centre pour toxicomanes quand on m’a remis une brochure sur un programme d’études qui pourra...

MERCI DE LA PART DE YAAKOV « J’étais dans un centre pour toxicomanes quand on m’a remis une brochure sur un programme d’études qui pourrait m’aider à reprendre ma vie en main. Je passais toujours devant l’université, mais l’établissement me semblait froid et distant. Je craignais de ne pas m’adapter. Ce fut tout le contraire. J’y ai été accueilli chaleureusement et avec amour. Dès le premier cours, j’ai compris que je n’étais pas seul.

Chaque fois que j’entre à l’université, je ressens quelque chose que je n’avais jamais senti auparavant. Tout ce que j’apprends me permet de m’investir davantage à la maison et auprès de mes enfants. Je passe plus de temps à la maison avec mes enfants. Je crée des liens avec eux, ce que je ne faisais pas auparavant. Grâce à la chance de m’améliorer qui m'a été offerte, les choses ont réellement changé. »

Près de 6 000 enfants, jeunes et adultes parmi les plus démunis de Beer Sheva — B’nai Shimon ont participé à des programmes financés par la Fédération CJA et destinés aux familles et aux jeunes à risque comme Access For All et Youth Futures.

SUITE HIDE