TARA : CAMP D'ÉTÉ JUIF

« Quand j'étais petite, je déménageais souvent. Bien que j’aie toujours eu un toit sur la tête, je ne me sentais jamais réellement chez moi. ...

« Quand j'étais petite, je déménageais souvent. Bien que j’aie toujours eu un toit sur la tête, je ne me sentais jamais réellement chez moi. À 8 ans, grâce à la générosité de la communauté, j'ai pu profiter d'une chance extraordinaire : j'ai séjourné dans un camp de vacances juif, dans les Laurentides. En montant dans l'autobus, un nouvel univers s'ouvrait à moi. Je pensais aux amis que je me ferais et aux activités que je découvrirais. Je ne savais pas, alors, que ce camp deviendrait un jour chez moi.

Au camp, j'ai été initiée à une variété d'activités; je me suis fait des amis — que je vois encore — et j'ai construit mon identité juive. Comme j'y ai appris l'importance de donner au suivant, j’ai travaillé, pendant plus de 15 ans, comme éducatrice juive informelle. Vous ne pouvez pas imaginer à quel point je suis fière, aujourd'hui, de voir mes enfants prendre, eux aussi, l'autobus qui les amène au camp. »

L'année dernière, grâce à votre soutien, la Fédération CJA a aidé 1 237 enfants à profiter d'un séjour dans un camp d'été juif.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE KAYLA, DE MEAGAN ET D'EMMA

« Puisque mes soeurs et moi ne vivons pas dans un quartier juif et que nous allons à l'école publique française, c'est au camp que nous en appreno...

« Puisque mes soeurs et moi ne vivons pas dans un quartier juif et que nous allons à l'école publique française, c'est au camp que nous en apprenons plus sur nos racines juives. Je m'y suis fait des amis et j'y ai appris l'Hatikvah. J'y ai aussi fait ma Bat Mitzvah. Je portais une très belle robe; j'ai invité des amis, et nous avons fait la fête avec de la musique, de la danse et un gâteau. Les moniteurs nous encouragent à essayer de nouvelles activités : c'est au camp que j'ai découvert ma passion pour la photo. Le camp m'a aidée à gagner de la confiance en moi. » — Kayla

« Ma grande soeur, Kayla, m'a poussée à aller au camp des “recrues” l'été dernier, et je suis tellement heureuse de l'avoir fait. » — Emma


Grâce à des mesures incitatives et à des subventions d’accessibilité du Fonds Générations de la Fédération CJA, plus de 1 600 jeunes montréalais ont pu profiter d’un séjour dans un camp d’été juif. 70 % des jeunes leaders juifs ont fait leurs débuts dans un camp de vacances juif.

SUITE HIDE
MERCI DE LA PART DE HARLEY

« Quand j’étais enfant, je n’accordais pas beaucoup d’importance à mon identité juive. Mais mes séjours dans des camps d’été juifs ont ...

« Quand j’étais enfant, je n’accordais pas beaucoup d’importance à mon identité juive. Mais mes séjours dans des camps d’été juifs ont changé ma façon de voir les choses. Avec le temps, je comprenais de mieux en mieux le sens du chabbat : le lien avec la famille, l’unité et cette occasion spéciale de se rassembler qu’il représentait. Au début, le concept m’était étranger. Toutefois, mes nombreux étés dans des camps juifs m’ont permis de solidifier mes valeurs de base et d’établir un lien avec la communauté.
Grâce à mes séjours au camp, je me suis fait des amis, j’ai développé des relations et j’ai découvert la communauté, des avantages dont je ressens encore aujourd'hui les effets positifs. »

L'été passé, 1 237 enfants ont vécu l'expérience du camp de vacances juif grâce aux subventions, aux bourses d'encouragement et aux allocations d'accessibilité de la Fédération CJA.

SUITE HIDE