1er mai, 2020

En ce 48e jour du confinement dû à la pandémie de COVID-19, plusieurs d'entre nous remettent en question leurs préoccupations, leurs valeurs et leurs priorités.

Je ne peux m'empêcher de penser que dans l'avenir, il pourrait nous arriver de regarder derrière et de constater qu'étrangement, nous n'avons pas profité de cette occasion pour ralentir le rythme, pour jouir de ces moments de choix avec notre famille nucléaire, même si ce n'était que de façon virtuelle, pour réfléchir et pour apprécier la vie que nous avons le privilège de mener – et tout ce que nous tenons pour acquis quotidiennement. 

Par exemple, nous avons la chance de vivre au Canada, où un gouvernement proactif fournit un appui financier aux individus ainsi que des subventions pour les salaires et la location de lieux commerciaux aux entreprises et aux organismes sans but lucratif. Nous avons la chance de bénéficier d'une assurance-maladie qui nous donne gratuitement accès à d'excellents soins de santé. Nous avons la chance d'appartenir à une communauté solidaire et philanthropique, dont les membres donnent généreusement de leur temps et de leurs ressources financières pour soutenir nos initiatives de secours – nous permettant ainsi de venir en aide à ceux qui sont moins favorisés et durement touchés par la crise actuelle.

En cette semaine où, le jour de Yom Hazikaron, nous avons rendu hommage à nos soldats disparus et où le jour de Yom Ha'atzmaout, nous avons célébré l'indépendance d'Israël, avec nos soeurs et nos frères en Israël de même qu'avec les Juifs du monde entier, ayons une pensée pour le dévouement et les sacrifices de tous ces travailleurs de la santé, fournisseurs de services alimentaires et autres employés essentiels, qui sont en première ligne et prennent sans relâche des risques considérables pour nous assurer santé, sécurité et bien-être. 

Nous ne pouvons pas non plus nous empêcher de penser à ceux, qui ont perdu des êtres chers pendant cette quarantaine, sans même pouvoir les enterrer ni vivre leur deuil entourés du réconfort et de la chaleur d'une Shiva traditionnelle, sans la présence physique d'une famille aimante et d'amis compatissants.

Les agences et les partenaires communautaires de la Fédération CJA au service des personnes vulnérables ont réagi rapidement à la crise en offrant un appui supplémentaire aux aînés et aux autres populations à risque. Nos autres agences et partenaires ont interrompu leurs activités pour réduire considérablement leurs frais généraux et rediriger leurs ressources financières vers les secteurs où les besoins étaient les plus criants. En outre, nous avons adopté un modèle mensuel d'attribution des allocations pour optimiser notre pertinence et notre efficacité.

De concert avec nos partenaires de La Fondation communautaire juive (FCJ), nous avons mis en place le Fonds de secours en réponse à la crise, auquel les donateurs ont déjà contribué plus de 1,1 million de dollars. Ajouté aux sommes provenant du Fonds d'urgence de La Fondation communautaire juive, ce montant sera directement dirigé vers les besoins urgents engendrés par la crise en cours – ainsi, ni les personnes vulnérables ni ceux qui le sont devenus récemment ne seront laissés pour compte.  

De plus, conjointement avec La Fondation communautaire juive et l'Association hébraïque de prêts bénévoles, nous avons créé un programme de prêts pour riposter à la crise de la COVID-19.  Dans le cadre de ce programme, nous accordons des prêts sans intérêts pouvant atteindre 10 000 $ à des entrepreneurs et à des propriétaires de petites entreprises qui ne sont pas admissibles à une aide gouvernementale. Aucun garant n'est exigé. Si vous connaissez quelqu'un, auquel ce genre de prêt pourrait être utile, n'hésitez pas à lui conseiller d'écrire à l'adresse suivante : [email protected].

Au fur et à mesure que la situation évoluera, nous devrons nous adapter. D'une manière ou d'une autre, nous devrons rester isolés pour un certain temps. Par conséquent, il nous faudra rajuster l'ensemble de nos pratiques, de nos services et de nos programmes.

Des solutions à plus long terme devront être développées, car nous assisterons à l'installation d'un nouvel ordre mondial.

Comme nul ne peut prévoir la fin ni les conséquences de la période d'incertitude que nous traversons, l'anxiété atteint un niveau sans précédent.

Nous continuerons cependant de nous ajuster à une situation en constante évolution. Grâce à l'utilisation de données toujours à jour, nous pourrons répondre aux besoins urgents, atténuer les effets néfastes de l'isolement social et faire tout ce qui sera en notre pouvoir pour garantir le dynamisme et l'épanouissement de la communauté juive d'aujourd'hui et de demain.

D'ici là, nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à l'ensemble de nos  bénévoles exceptionnels, de nos généreux donateurs et de nos incroyables professionnels qui se consacrent corps et âme pour rendre nos initiatives possibles. Cela prend une communauté – et c'est ENSEMBLE que nous TRAVERSERONS la tempête!

Prenez soin de vous.

Chabbat chalom,

Gail Adelson-Marcovitz

Gail Adelson-Marcovitz
Présidente
Fédération CJA

DLMMJVS
   
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Haut de page