Acte antisémtite à la Congrégation Shaar Hashomayim

Acte antisémtite à la Congrégation Shaar Hashomayim

Plus tôt aujourd'hui, le SPVM a appréhendé un individu qui avait été intercepté sur le site de la Congrégation Shaar Hashomayim à Westmount par un agent de sécurité de la synagogue. Le suspect fait l'objet d'une enquête pour avoir dessiné des graffitis haineux sur les portes de la synagogue. Le personnel de la Sécurité de la Fédération CJA et de notre Réseau de sécurité communautaire (RSC) s'est immédiatement rendu sur les lieux pour collaborer avec les forces policières et les autorités de la synagogue. De concert avec nos partenaires de la défense des droits du Centre consultatif pour les relations juives et israéliennes (CIJA), nous avons condamné l'incident sur-le-champ. En outre, nous continuerons de coopérer avec le SPVM tout au long de l'enquête.

Graffitis haineux sur les portes de la synagogue.

Nous vous invitons à lire ci-dessous les déclarations que nous avons diffusées plus tôt aujourd'hui :

« Ce geste haineux a frappé notre communauté en plein cœur. Nous sommes bouleversés et horrifiés par cette manifestation de haine et sommes confiants que son auteur sera poursuivi en justice », a déclaré la présidente de la Fédération CJA, Gail Adelson.

« La communauté juive est outrée par l'horrible agression survenue aujourd'hui à la Congrégation Shaar Hashomayim de Westmount. Cette attaque cible l'ensemble de la communauté et tous ceux qui croient à la  civilité et à la tolérance.

Faisant suite à d'autres gestes antisémites violents, l'incident d'aujourd'hui nous rappelle le danger que représentent les médias sociaux dans la propagation de la haine et la provocation à la violence. La communauté juive exhorte le gouvernement et les médias sociaux à redoubler leurs efforts pour contrôler et arrêter la propagation de l'antisémitisme et de l'intolérance en ligne. Nous sommes reconnaissants au personnel de la sécurité de la synagogue et aux forces policières pour la rapidité de leur intervention », a fait remarquer le Rabbin Reuben Poupko, coprésident de CIJA Québec.

« Ce geste contre notre communauté est désolant et, malheureusement, n'est pas surprenant. L'antisémitisme ne respecte pas le confinement, et il arrive de toutes les directions. Nous sommes fiers de la réaction de notre équipe de sécurité et reconnaissants envers les forces policières et l'équipe de la sécurité de la Fédération CJA pour les efforts qu'ils déploient pour assurer notre sécurité », a ajouté le Rabbin Adam Scheier de la Congrégation Shaar Hashomayim.


Yair Szlak
Chef de la direction
Fédération CJA

Eta Yudin
Vice-présidente
CIJA-Québec

DLMMJVS
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
    
Haut de page